Donner ce qui est inutile pour votre déménagement

Nous donnons les jouets que nos enfants n’aiment pas (ou avec lesquels ils ne jouent pas beaucoup), nous les donnons à des œuvres de charité, nous les vendons dans des magasins d’occasion, nous leur faisons vivre une nouvelle vie avec d’autres enfants.

Les mêmes règles s’appliquent aux vêtements : nous sommes obligés de vider périodiquement les armoires de nos enfants. Faisons la même chose avec les nôtres, peut-être que nous devrions être actifs pour réutiliser les vieux vêtements que nous ne portons pas, mais ne gardons dans le placard que l’essentiel. Tout le reste peut aller dans notre salle d’artisanat (nous l’avons !), ou devenir une tenue de carnaval pour nos enfants, une marionnette ou une poupée. J’ai découvert qu’il n’est pas nécessaire d’avoir de grandes compétences en couture pour inventer des choses comme des cœurs de chiffon, de simples marionnettes qui, même avec des coutures légèrement tordues, exercent un pouvoir énorme sur l’imagination de mes filles. Voilà pour tout 1 chf.

Pour le reste de la maison, nous devons essayer de procéder à un désencombrement réaliste et positif, qui tient compte de nos limites et tente de récupérer tout ce qui peut l’être d’une manière différente.
Troquons, donnons, différencions tout ce que nous pouvons et, à la dernière minute, allons à la décharge pour nous en débarrasser. Quand on aura fini, on se sentira vraiment mieux.
Pour ceux qui veulent faire une opération graduelle, la lecture du livre d’exercices pour se débarrasser des choses inutiles peut être d’une grande aide : c’est sain et amusant (et prend peu de place).

Tags: No tags

Leave A Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

code